L’équipe de Nos voisins sauvages

Vous trouvez ici quelques brèves informations sur l’équipe scientifique derrière le projet Faune sauvage citadine et Nos voisins sauvages. Vous avez des questions ou remarques concernant ce projet ? Alors veuillez nous envoyer un mail à info@nosvoisinssauvages.ch

Antenne Romande (Nos voisins sauvages):

Dr. Michel Blant
Biologiste de la faune

Domaine de responsabilités: Développement de projet et relations publiques Romandie

 

Bettina Erne, MSc
Biologiste de la faune

Domaine de responsabilités: Gestion de projet et communication Romandie

Antenne Suisse allemande (Wilde Nachbarn et StadtWildTiere):

Dr. Sandra Gloor
Biologiste de la faune

Domaine de responsabilités: Gestion et développement de projet, relations publiques

Adrian Dietrich, MSc
Biologiste de la faune, ingénieur en informatique

Domaine de responsabilités: Développement de projet, analyse de données et plateforme internet

Anouk-Lisa Taucher, MSc
Biologiste de la faune

Domaine de responsabilités: Gestion de projet, analyse de données et  communication

Lisa Wirthner, MSc
Biologiste de la faune

Domaine de responsabilités: Gestion de projet et communication Nos voisins sauvages Suisse

Katja Rauchenstein, BSc
Biologiste

Domaine de responsabilités: Location de pièges-photo

Dr. Madeleine Geiger
Biologiste

Domaine de responsabilités: Analyse de données

Peter Bruggmann

Domaine de responsabilités: Développement du site internet

Dr. Friederike Schulte
Ingénieure logiciel

Domaine de responsabilités: Développement du site internet

Avec une équipe internationale autrichienne et allemande,  nous développons en permanence le projet Faune sauvage citadine et Nos voisins sauvages.

De gauche à droite: Sarah Kiefer, Sophia Kimmig, Fanny Betge, Janette Siebert, Anouk Taucher, Theresa Walter, Sandra Gloor, Richard Zink

Signalez vos observations faunistiques !

 
Traces de castors. © E. Dietrich, stadtwildtiere.ch

De nombreux animaux sont nocturnes et on ne les observe que rarement. Ils laissent cependant des traces dans leur domaine vital et trahissent ainsi leur présence. En plus des observations d’animaux, il est également possible d’annoncer les indices indirects tels que les terriers de renards, les taupinières de campagnols ou de taupes, ou les crottes. En fonction des indices indirects,  il est souvent possible d’identifier une famille voire même une espèce. C’est pourquoi il est important de télécharger également une ou deux images de ces indices.

Annoncez vos observations d’animaux ou de leurs traces sur notre plateforme internet.

Ou consultez notre galerie photo et découvrez quelles images ont été téléchargées par nos observateurs.

 

 

 

 

Alpes vivantes
Nos voisins sauvages
Porteurs